« Ce truc va te griller le cerveau ». Je crois qu’Abe (campé par Jeff Daniels) a tout résumé en cette simple phrase.

« Looper » est un de ces films qui vous donnent l’impression d’avoir passé deux heures dans une machine à laver : on en ressort un peu déboussolé, avec des questions plein la tête, comme par exemple « pourquoi, oui pourquoi être entré dans cette foutue machine à laver?! ».

Cet article a pour but de tracer une carte qui vous permettra de suivre le film au travers de ses méandres narratives. Vous n’êtes pas au bout de vos surprises…

ATTENTION : cet article dévoile toute l’histoire. Il vaut mieux aller voir le film avant de lire ce qui suit