Posts tagged "science-fiction"
Cloud atlas

Cloud atlas

Adaptation du roman éponyme de David Mitchell (rebaptisé « Cartographie des nuages » en France), « Cloud Atlas » (2102) est un patchwork de genres et de styles qui couvre six époques distinctes, entre le 19ème et le 24ème siècle. Toutes ces histoires se déroulent alternativement sous nos yeux, pour finalement ne suivre qu’un seul et même fil conducteur qui nous mène inéxorablement vers une illumination philosophique.

ATTENTION : cet article dévoile toute l’histoire. Il vaut mieux aller voir le film avant de lire ce qui suit

Renaissance

Renaissance

« Renaissance », je suis pratiquement sûr que ce titre ne vous dit rien. Rassurez-vous, si vous posez la question à votre entourage, vous vous apercevrez que quasiment personne n’en a entendu parler. Car ce film d’animation réalisé par  Christian Volckman en 2006 (un petit français bien de chez nous) est passé relativement inaperçu. Et pourtant, « Renaissance » confirme la règle qui dit qu’il vaut mieux ne pas se fier au bilan financier ni au score au box-office pour juger de la qualité d’un film.

Alien : histoire d'un artiste surréaliste

Alien : histoire d’un artiste surréaliste

Un monstre bave dans un coin sombre. On ne peut pas distinguer ses yeux. Normal, il n’en a pas… Il s’approche, ouvre ses mâchoires, et une deuxième paire de mandibules de la mort s’avancent sournoisement vers l’arrière du crâne de sa victime. Brutal, presque chirurgical, le coup est fatal et la proie tombe sur le sol, définitivement inanimée. Et même si la victime aurait pu produire un son, ça aurait été en vain : dans l’espace, personne ne vous entend crier…

Matrix

Matrix

Matrix est une saga qui a marqué son temps. Pour la première fois dans l’histoire, un film centré sur l’informatique et les mondes virtuels ne met pas en scène des geeks boutonneux, réfractaires à toute hygiène corporelle et s’exprimant dans un langage que personne hormis eux ne comprend. Au lieu de ça, les frères Wachowski (à cette époque, Larry n’était pas encore Lana) ont réussi à construire une intrigue profonde, un monde cohérent, dans lequel monde réel et monde virtuel cohabitent, se croisent, et parfois même se confondent.

Blade runner - l'humanité en question

Blade runner – l’humanité en question

Blade runner est un film de science fiction réalisé par Ridley Scott en 1982, basé assez fidèlement sur le roman « Do androids dream of electric sheep » (1966) de Philip K. Dick, Ayant connu un succès extrêmement timide lors de sa sortie, ce n’est qu’au fil du temps et des différentes éditions que ce chef d’oeuvre obtiendra son statut de film culte.

The thing - anatomie d'un film d'horreur

The thing – anatomie d’un film d’horreur

La grande mode actuelle, c’est de prendre un bon film, et de lui offrir un prequel (« Prometheus », « X-men : le commencement »), ou un remake (« King Kong », « L’armée des morts », « Total recall »).

la première version du film de SF-horreur « The thing », signée par John Carpenter en 1982, a hérité en 2011 d’une nouvelle version signée Matthijs van Heijningen Jr. Et accrochez-vous, les producteurs en ont profité pour faire un mix conceptuel qu’ils ont dénommé remake-prequel !

Voyons un peu si ce cocktail plein de promesses se laisse savourer. Et tant qu’on y est, profitons-en pour disséquer les deux films, et voir si la partie horreur a également subi un lifting.

Looper

Looper

« Ce truc va te griller le cerveau ». Je crois qu’Abe (campé par Jeff Daniels) a tout résumé en cette simple phrase.

« Looper » est un de ces films qui vous donnent l’impression d’avoir passé deux heures dans une machine à laver : on en ressort un peu déboussolé, avec des questions plein la tête, comme par exemple « pourquoi, oui pourquoi être entré dans cette foutue machine à laver?! ».

Cet article a pour but de tracer une carte qui vous permettra de suivre le film au travers de ses méandres narratives. Vous n’êtes pas au bout de vos surprises…

ATTENTION : cet article dévoile toute l’histoire. Il vaut mieux aller voir le film avant de lire ce qui suit