Quand on pense à la deuxième guerre mondiale, on a tous les mêmes images qui nous viennent à l’esprit. Les films, documentaires et livres nous ont habitué aux GI américains engagés dans des actes héroïques, aux allemands planqués derrière les MG-42 qui arrosent les attaquants de balles, et aux opérations de sabotage menées par les commandos.

Mais il faut reconnaître que peu de place est accordée aux femmes qui ont également contribué à l’effort de guerre. Le réalisateur français Jean-Paul Salomé s’est donné comme tâche de leur rendre hommage dans son film « les femmes de l’ombre » (2008)