« Ce truc va te griller le cerveau ». Je crois qu’Abe (campé par Jeff Daniels) a tout résumé en cette simple phrase.

« Looper » est un de ces films qui vous donnent l’impression d’avoir passé deux heures dans une machine à laver : on en ressort un peu déboussolé, avec des questions plein la tête, comme par exemple « pourquoi, oui pourquoi être entré dans cette foutue machine à laver?! ».

Cet article a pour but de tracer une carte qui vous permettra de suivre le film au travers de ses méandres narratives. Vous n’êtes pas au bout de vos surprises…

ATTENTION : cet article dévoile toute l’histoire. Il vaut mieux aller voir le film avant de lire ce qui suit

La mécanique du voyage dans le temps

Il existe plusieurs théories concernant les voyages dans le temps, il suffit de voir d’autres films qui traitent du sujet pour s’en convaincre.

Dès que le sujet est abordé à propos de Looper, le réalisateur et les personnages dans le film sont unanimes : « cherche pas à savoir, cherche pas à comprendre, accepte les faits comme ils viennent ».

Malgré tout, le premier fait qu’on observe, c’est qu’en revenant dans le passé, on crée une nouvelle boucle indépendante de la précédente. Ainsi, selon toute logique, un looper est condamné à se régler son propre compte invariablement tous les 30 ans :

  • looper-jeune élimine looper-vieux
  • looper-jeune devient looper-vieux
  • looper-vieux est renvoyé 30 ans dans le passé une fois qu’il a vécu ses 30 ans (on évite ainsi d’avoir deux individus identiques dans le même « temps ». On peut supposer que ce paradoxe trahirait l’utilisation du voyage dans le temps qui, rappelez-vous, est déclaré illégal dès sa découverte)
  • c’est reparti pour un tour : looper-jeune élimine looper-vieux dans la nouvelle boucle, looper-jeune devient looper-vieux, et ça recommence, éternellement…

Le tout est donc de savoir dans quelle boucle on se trouve dans le film. Ceci revient à cerner depuis quelle perspective on nous montre les évènements (quel est le Joe qu’on est en train de suivre).

On s’assoit et on remet tout dans l’ordre

Le film est plus ou moins constitué de deux blocs : la première moitié s’arrête au moment où le jeune Joe s’échappe de son appartement et tombe de l’échelle. Le deuxième bloc démarre juste après, et nous laisse une forte impression de déjà-vu. Normal, on assiste bien à une reprise des évènements d’il y a quelques heures, depuis une perspective/itération différente.

Grâce à ces éléments, on peut maintenant retracer les évènements dans l’ordre chronologique, en repartant depuis le tout début de l’intrigue :
 (on ne le voit pas dans le film, mais c’est évoqué ou implicite)

  • le principe du voyage dans le temps est découvert
  • la mafia du futur envoie un manager, Abe, dans le passé. Il a pour mission de recruter des loopers, dont le job est de faire disparaître les corps (encore vivants) qu’on leur envoie
  • Abe recrute Joe(1) alors qu’il était encore tout jeune (Je mettrai dorénavant des numéros aux Joe pour comprendre de quelle itération il s’agit. Ici, ce Joe n’est jamais remonté dans le passé, c’est le Joe d’origine)
  • Joe-jeune(1) exécute ses contrats avec brio, l’un après l’autre
  • rien ne nous dit comment vit ce Joe-jeune(1), mais tout laisse à croire qu’il vit confortablement pendant les 30 années qui suivent
  • ce Joe-jeune(1) devient Joe-Vieux(1), et au bout du contrat il est renvoyé dans le passé pour se faire exécuter, ce qu’il accepte sans broncher…

C’est ici que la 2ème moitié du film démarre, qu’on nous présente comme une sorte de flashback )

  • Joe-jeune(2) exécute Joe-vieux(1) ligoté, la tête couverte, et récupère le pactole de lingots d’or (Joe-vieux(1) vient de se faire renvoyer dans le passé, il rencontre donc forcément ce Joe-jeune, qui est la 2ème itération)
  • Joe-jeune(2) continue d’exécuter ceux qu’on lui envoie, puis part en Chine un peu plus tard
  • en Asie, Joe-jeune(2) devient un tueur freelance assez efficace (puisqu’il survit), et devient Joe-vieux(2)
  • il rencontre sa jolie chinoise. Ils se marient, vécurent longtemps et heureux… heu non, ils se marièrent et eurent vite fait des ennuis :
  • Joe-vieux(2) reçoit un jour la visite des hommes du RainMaker, qui veulent le renvoyer dans le passé pour qu’il se fasse liquider (le RainMaker a décidé de « mettre fin » prématurément à tous les contrats des loopers).
  • Joe-vieux(2) résiste, et sa femme se fait accidentellement tuer par un des sbires. Dépité, il se lasse capturer et embarquer vers sa fin tragique.
  • mais avant qu’on l’enferme dans la machine à renvoyer dans le passé, Joe-vieux(2), un peu énervé il faut l’avouer, se rebiffe et liquide les hommes de RainMaker
  • Indécis, il réfléchit longtemps (pendant que Joe-jeune(3) regarde sa montre avec anxiété, dans le passé) et décide finalement d’empêcher la mort de sa femme en tuant RainMaker  pendant qu’il est encore tout petit. Ceci lui permettrait de la rencontrer et de vivre avec elle dans le passé
  • Joe-vieux(2) entre dans la machine et retourne 30 ans en arrière…

(c’est là dessus que démarre le film (1ère moitié), au cours duquel on a suivi en réalité Joe-jeune(3) qui vit sa vie, blasée et tranquille, jusqu’à ce jour fatidique où il se retrouve face à lui-même)

  •  Joe-vieux(2) apparaît face à Joe-jeune(3), les mains libres et le visage libre
  •  Joe-jeune(3) est tellement surpris qu’il rate Joe-vieux(2) : « il est en retard, il est en retard… », « hey, il est pas attaché, et il a pas de cagoule », « mais.. mais.. on dirait moi en plus vieux », « mais c’est quoi ce *BING* » et un lingot dans la tête
  • Joe-vieux(2) s’enfuit, et Joe-jeune(3) commence alors sa quête pour le retrouver et le solder une fois pour toutes (la mission avant tout)
  • Joe-jeune(3) rentre chez lui, et reçoit la visite de son meilleur ami Seth, qui lui apprend qu’il a eu une mésaventure similaire. Joe-jeune(3) accepte à contrecoeur de le cacher chez lui.
  • Joe-jeune(3) se rend chez son manager Abe, et lui explique son problème. Abe est déjà au courant pour Seth mais ignore où il se trouve. Joe-jeune(3) tient bon et refuse de balancer son meilleur ami… pendant à peu près 5 minutes
  • Joe-jeune(3) est raccompagné chez lui, fait ses adieux à Seth, et s’enfuit, traqué par les sbires de son manager
  • les courses-poursuites s’enchaînent, et Joe-vieux(2) retrouve les informations quant au lieu et date de naissance du RainMaker
  • leurs péripéties les amèneront finalement à la ferme de Sara où ils comprendront que le petit Cid est le RainMaker (le charmant bambin surdoué et doté de pouvoirs télékinésiques qui vont font sortir du sang par les oreilles)
  • Joe-jeune(3) veut le protéger parce qu’il s’est pris d’affection pour le fiston, et Joe-vieux(2) veut le liquider parce qu’il a provoqué la mort de sa bien-aimée dans le futur (et même en dehors de ça, qui pourrait l’en blâmer, vu la tête de psychopathe de Cid)
  • après une course poursuite qui se finit dans les champs (Sara et Cid devant, avec les deux autres aux trousses), Joe-vieux(2) a une belle longueur d’avance sur Joe-jeune(3)
  • Joe-vieux(2) tire sur Cid et le touche à la joue. Sara s’interpose pour le protéger, et Joe-vieux(2) n’a plus d’autre choix que de tirer à travers Sarah
  • Joe-jeune(3) déduit (ou se rappelle de vagues souvenirs) que Cid deviendra le RainMaker s’il voit Sara se faire tuer sous ses yeux. Il n’a pas d’autre choix que d’empêcher ça.
  • le tromblon de Joe-jeune(3) étant une arme imprécise et de faible portée, il ne peut pas atteindre Joe-vieux(2) directement. Il se tue alors lui-même pour éliminer Joe-vieux(2)
  • Score final : Joe-jeune(3) est mort de sa propre main, Joe-vieux(2) a disparu au même moment, Sarah et Cid, vivent également. Rien ne nous permet de dire que Cid ne finit pas par devenir le RainMaker malgré tout, mais on peut supposer qu’il grandisse bien.

Cid

Le cas de Cid pose malgré tout un problème : Joe-vieux(2) nous apprend que RainMaker a une mâchoire synthétique, et on voit bien le petit monstre se faire shooter dans les dents. Sara avait bien précisé qu’en pleine campagne une blessure mal soignée pouvait s’infecter rapidement. Il est fort probable que la blessure par balle se soit infectée, et que Cid ait du subir le remplacement de son maxilaire par une prothèse.
Mais on se trouve alors devant un paradoxe de taille : il faudrait que ce soit Joe(1) qui blesse Cid, sinon Joe(2) ne connaîtrait pas l’histoire de la mâchoire synthétique.

Voici une théorie qui n’engage que moi :

On sait seulement que le RainMaker a une mâchoire synthétique et qu’il s’évertue à décimer tous les vagabonds et loopers qu’il peut trouver. On pourrait supposer qu’un Joe(0) ait été réexpédié dans le passé, qu’il soit parvenu à ne pas se faire tuer, et surtout qu’il ait réussi à convaincre Joe(1), dont on ne sait d’ailleurs rien, de tuer le RainMaker.

Ainsi, Joe(1) retrouve Cid dans la campagne, tue sa mère, blesse l’enfant mais ne le tue pas. Le futur RainMaker s’enfuit, grandit, et doit subir le remplacement de sa mâchoire à cause de l’infection. Joe(1) vit sa vie et part en Chine plutôt qu’en France, sur les bons conseils d’Abe (qui peut-être sait que le RainMaker va le traquer en commençant par la France).